3.5: Redevabilité

Lire en عربي ; anglais

La redevabilité, la qualité et la performance représentent des aspects importants de l’intervention humanitaire. Les ONG sont en première ligne de nombreuses initiatives en matière de qualité et de redevabilité, telles que : le Projet Sphère, le Partenariat international pour la redevabilité humanitaire (HAP), www.hapinternational.org et le Guide suffisamment bon du Emergency Capacity Building Project, www.ecbproject.org

 

De nombreuses initiatives existent en matière de qualité et de redevabilité. Cf. Cragg, L. (2012)Mapping Exercise on Quality & Accountability Initiatives, Joint Standards Initiative: http://pool.fruitycms.com/humanitarianstandards/AS-Mapping-Exercise-Report-from-Liza-Cragg-website.pdf 

 

Ces dernières années, l’introduction du processus de Réforme humanitaire (2005) et de l’Agenda transformatif (2011) a placé la qualité, la redevabilité et la performance au cœur des préoccupations des agences de l’ONU humanitaires, notamment à travers l’IASC.

 

Les initiatives spécifiques incluent :

 

 

Pour que les ONG promeuvent une meilleure performance et redevabilité dans le système humanitaire, ces mêmes principes doivent se manifester dans la gestion de leurs mécanismes de coordination. Il est primordial de traduire les principes majeurs de la norme HAP 2010 HAP de redevabilité et de gestion de la qualité dans les processus internes des organes de coordination, notamment dans quatre domaines :

 

Les structures de gouvernance et les processus de prise de décision

  • En quoi les structures de gouvernance promeuvent-elles et facilitent-elles la redevabilité ?
  • Que stipulent les termes de référence en matière de redevabilité ?
  • Les processus de prise de décision et les systèmes de gestion ont-ils été conçus pour promouvoir une intégration et une représentation appropriées ?

 

Promotion de la redevabilité

  • Comment l’organe de coordination soutient-il activement et promeut-il la redevabilité parmi ses membres ?
  • Quel agenda suivra-t-il et quel service proposera-t-il ?

 

Retour et réclamations

  • Quels sont les mécanismes de transmission des retours pour les parties prenantes et de traitement des réclamations ?

 

Évaluation (traitée également ici)

  • Comment les organes de coordination seront-ils évalués (de manière permanente et périodique) ?

 

Méthodes possibles de promotion de la redevabilité pour les organes de coordination de l’action des ONG

 

 

Promouvoir une intervention humanitaire redevable

Exemples

  1. Aider dans l’identification des écarts de redevabilité au niveau du système, de l’agence, et de la communauté et faire un plaidoyer pour combler les lacunes

2.     Véhiculer une information et une communication adéquate avec les populations touchées

3.     S’assurer que des mécanismes de retours et de plainte sont intégrés dans les organes de coordination, y compris les groupes sectoriels, particulièrement sur le terrain

4.     Faciliter l’inscription, l’organisation et la conduite de formations liées à la redevabilité, par ex. : Sphère, Partenariat international pour la redevabilité humanitaire (HAP)

5.     Rendre disponibles les supports et outils de redevabilité et faciliter les discussions sur l’adaptation de ces outils aux contextes locaux

 

 Communication avec les Communautés Touchées par la Catastrophe (CDAC) en Haïti (2010)

·       Groupes de Travail sur la redevabilité et l’Apprentissage en Haïti (2010) et Myanmar (2008)

·       Indicateurs de redevabilité dans le suivi de l’intervention globale, Myanmar (2008), Philippines (2014)

·       Comité de Pilotage du Forum des ONG qui remédie aux lacunes dans la performance des groupes sectoriels à l’agence des Nations Unies compétente au Soudan du Sud (2010)

·       Les ONG acceptent d’accueillir et de faciliter le travail de People in Aid, Sphere et HAP en Haïti (2010) et Myanmar (2008)

 

 

Garantir des pratiques d’action des ONG redevables

 

Exemples

1. Élaborer des codes de conduite des ONG spécifiques à une urgence donnée (s’appuyer sur les codes existants)

2.     Développer des moyens de faire appliquer le code de conduite (Médiateur)

3.     Critères d’adhésion

4.     Inscription des ONG

5.     Accréditation des ONG

6.     Revue par les pairs et participation au suivi et à l’évaluation

7.     Rendre publics les évaluations et l’exercice d’apprentissage en particulier à travers les sites Web et les autres médias d’accès gratuit

 

Les codes de conduite des ONG en Irak, Afghanistan, TPO avec un accent sur la neutralité et le plaidoyer pour des escortes non armées pour distinguer les ONG des militaires et ceux ayant le statut d’agence caritative pour distinguer les ONG des prestataires du gouvernement

·       InterAction’s Haiti Accountability Report (rapport de redevabilité 2010)

·       Examen par les pairs (ONG locales et internationales) dans le cadre d’évaluation en temps réel (Save the Children et CARE au Myanmar)

·       Établissement de directives de bons « partenariats » pour les relations ONGI/ONGL au Myanmar (2008)